Suivez-nous, aimez et partagez notre page ;)

Comme chaque année, la musique militaire du Locle a participée à la fête des promotions du Locle le week-end du 02 au 04 juillet 2010.

En plus de notre traditionnel stand "mexicain", le samedi matin, nous avons joué lors du cortège des enfants.

Veuillez trouver ci-dessous une copie de l'article de l'Impartial  (cliquer ici pour voir le scan de la version Papier).

 


«SOS Planète» sous un brûlant soleil

Sur un thème ô combien d'actualité et pas vraiment drôle, «SOS Planète», le cortège des Promos a pourtant suscité bien des sourires tant ils étaient charmants, ces enfants des classes primaires et enfantines du Locle
CHOUETTES PETITS MOUSSES
 

«Dis donc, tu pourrais défiler comme ça, toi?» La Militaire ouvrait le cortège des Promos du Locle en grande tenue, queue-de-pie, tricorne et gants blancs, samedi matin sous une chaleur déjà presque étouffante «C'est comme quand tu fais une course de moto», expliquait doctement un jeune homme à sa copine, «quand tu roules, ça va, mais quand tu t'arrêtes, tu crèves!» Le passage des autorités communales et du conseiller d'Etat Philippe Gnaegi a lui aussi suscité quelques commentaires: «Il en manque un... Hainard?» «Ah non, lui, c'est à La Chaux-de-Fonds...» «... Non, c'est à Neuchâtel!» Le thème du cortège quant à lui n'était pas très marrant: «SOS Planète» Mais il a inspiré des trésors d'imagination. Des pingouins (ou des manchots), des icebergs, des igloos, des Esquimaux pour illustrer la fonte des glaciers. La forêt tropicale, des cocotiers, des tigres, des lianes, une flottille de ravissants papillons, la richesse et la beauté d'une terre qu'on se plaît à souiller... Car les déchets se taillaient la part du lion dans ce cortège: où diable les élèves avaient-ils déniché une telle quantité de bouteilles en pet? Si le fond du problème n'était pas drôle, sur la forme, c'était cocasse de les voir défiler tout réjouis, ces bouèbes, un sourire jusqu'aux oreilles, avec plein de détritus, canettes de Coca et emballages vides collés au dos. Et des sacs poubelle en veux-tu en voilà: ils devaient eux aussi avoir bien chaud là-dessous! Elèves et profs se sont vraiment retroussé les manches pour ces costumes et ces décors d'autant plus beaux qu'ils étaient éphémères. /CLD

CLAIRE-LISE DROZ, Limpartial lundi 05 juillet 2010